Amissio (Perte)

  • Nature élémentaire : L’Air.
  • Nature planétaire : Mercure.
  • Qualité : Très mauvaise.
  • Significations dérivées : Figure Orientale, Chaude et Humide, Masculine, Diurne, Stérile, correspondant au printemps.
  • Figure contraire : Acquisitio.
  • Figure complémentaire : Acquisitio.
  • Figure en analogie de sens : Conjonctio.
  • Mode d’action : Mobile, Sortante, Rétrograde.
  • Jour : Vendredi – Mois : Septembre.
  • Signification résumée : La déperdition, la restriction, la dispersion, la diminution, la contrainte, la dissipation, la perte, la disparition, la ruse, le mensonge te le vol.
  • Échelle de temps : La Demi-Journée ou le Jour.
  • Parties du corps : Les reins et les cuisses.
  • Lieux : Les impasses, les barrages, les tripots, les cabarets, tous les endroits malfamés, les sites nucléaires, les endroits stériles et désolés.
  • Météorologie : Temps très agité avec de possibles averses de grêle et des pluies abondantes.
  • Tempérament : Susceptible, vaniteux, nerveux, hypersensible, impressionnable, émotif, provocateur parfois hargneux, indélicat, esclave de ses désirs, hypocrite et menteur, déséquilibré, inconstant, versatile, capricieux, impatient, fragile.
  • Message liminal : Vos désirs vous consument et il convient d’y mettre un frein avant de vous perdre complètement.
  • Sens fondamental : Le renoncement, la restriction, la perte, la diminution surtout d’ordre matériel, la régression, la dilapidation des biens, le sort aveugle, les risques mal calculés, l’échec lors d’une épreuve intellectuelle, le gaspillage et la dissolution d’énergie physique et morale, la santé dégradée ; bénéfique pour terminer vite ou se séparer d’une chose devenue indésirable.
  • Analogie symbolique : La dispersion, la disparition, les pertes d’argent et de biens, la dégradation des énergies vitales, psychiques, morales et physiques, l’abandon aux pulsions charnelles et instinctives ; bénéfique pour les affaires de cœur quoique licencieuse en pareil cas, l’abandon des peurs et des angoisses, les sorties de crises ou de situations délicates, la libération, l’évasion, le détachement dans les épreuves ; défavorable en cas d’interrogation sur l’issue d’une maladie incurable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =