Détermination du Questionneur

Il importera de toujours identifier en plus de la Maison de la Question, l’identité du Questionneur, et pour qui le thème sera érigé, cela avant même le tracé des points, soit dès que la question aura été posée ; il en va là encore de la justesse du travail d’interprétation dudit dans son entièreté.

Dans les cas les plus complexes, comme lors d’interrogations pour de tierces personnes – familières ou inconnues – la détermination du Questionneur pourra s’avérer subtile, et bien que toujours localisé en Maison I, il importera malgré tout de l’avoir identifié sans ambiguïté, ceci afin d’orienter mentalement le travail de divination, et dès son initialisation.

Ces quelques aphorismes tirés de la tradition géomantique vous seront un appui sûr pour identifier le Questionneur :

  • Si la question est posée pour une tierce personne, celle-ci sera toujours représentée par la figure en Maison I ; (le questionnant, s’il existe, n’agissant qu’en qualité de porte-parole).
  • Dit autrement, il conviendra d’identifier dans l’énoncé de la question la personne la plus intéressée par l’objet de cette dernière, au sujet de laquelle la consultation est entreprise, et lui attribuer la Maison I ; (centre de l’interprétation du thème général).
  • Vous considérerez toujours les attributions des douze Maisons fondamentales dans leurs significations premières et imprescriptibles ; jamais une figure ne modifiera la nature et la qualité intrinsèque de la Maison qu’elle occupe, laquelle conservera toutes ses caractéristiques élémentaires et fondamentales intactes.
  • Le principe des Maisons de maisons vous permettra en cas d’interrogation à l’adresse d’un tiers, d’étendre l’interprétation en adoptant de point de vue symbolique de l’intéressé.

2 pensées sur “Détermination du Questionneur”

  1. Solozango dit :

    Vraiment merci beaucoup pour ce magnifique ouvrage

  2. TETARD Claude dit :

    Venu par le hasard? d’une vidéo, je suis enchanté par tout ce que j’ai lu. J’ai commandé le livre car il me semble comme quelques points communs avec l’astrologie que j’ai étudiée et un peu pratiquée.
    Merci pour la clarté des exposés.
    Très cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − deux =