Géomancie intuitive

J’aimerais dans cet article aborder les thématiques de l’inconscient et de l’intuition, à travers le prisme de la divination.

Pour cela, est-il indispensable tout d’abord de faire la part des choses entre les aspects purement techniques de montage du thème géomantique, et les phases succédentes de lecture dudit, selon ce que vous inspire l’ordonnancement des figures obtenues.

Un écueil trop souvent constaté de ce point de vue, est la tentation chez nombre de géomanciens en devenir de tout interpréter, de tout disséquer, de tout analyser, par simple analogisme avec un référentiel de significations figées, ayant acquis avec le temps un statut de vérité indubitable et fâcheusement rigide.

Or, ce n’est pas ainsi qu’il convient de s’y prendre en Géomancie, au risque de n’y jamais rien comprendre, et de finir par mépriser l’objet même de son étude. Les figures, entendez-le bien, n’ont aucune signification fixe et universelle. Ce que vous en faites et en pensez ne devrait reposer que sur votre seule qualité de regard. Que voyez-vous spontanément, hors de toute réflexion logique, dans ces rencontres et ces séquences de figures ? Qu’est-ce qui vous saute aux yeux et que vous saisissez intuitivement, tout de suite, sans réfléchir ni plus y penser ? La nature de ces récits et leur caractère singulièrement évocateur ne devrait valoir que pour vous. Aucune figure, aucun thème ni aucune interprétation n’est absolument vraie ni objective en soi, et n’est que le miroir de votre énergie du moment, dont vous seul pouvez saisir le sens profond afin d’élaborer vos propres histoires, bien loin des carcans ésotériques ou divinatoires que l’on cherche à vous inculquer.

En conséquence de ce qui précède et une fois le thème posé, aucune règle ni schéma fixe et établi une fois pour toutes ne saurait être plaqué superficiellement sur celui-ci pour prétendre en extraire le sens caché. Aucun manuel ni aucune formation jamais ne vous conférera le talent le voir avec votre cœur. Il ne peut s’agir que d’un chemin éminemment personnel et intime, un voyage intérieur à la découverte de soi, et de sa sensibilité. Cheminez donc sur votre propre voie, hors de tout rituel interprétatif classique et des sentiers battus, et maintenez-vous à l’écoute de votre propre spontanéité et de vos émotions.

Tôt ou tard dans votre parcours de Géomancien, il vous appartiendra d’apprendre à communiquer directement avec le thème, de museler les injonctions et les mécanismes de censure du mental et de l’ego, pour mieux vous mettre à l’écoute de votre guide intérieur. Dès lors, les panoplies de significations toutes prêtes et autres dictionnaires érudits vous seront devenus de bien pesants fardeaux, que le bon sens vous conduira à abandonner sans regret le long de votre chemin.

Emprunter cette voie de libération et de transformation intérieures, c’est également s’ouvrir à de nouvelles dimensions, de nouvelles visions, de nouvelles intuitions, par delà les codes connus et la main mise de l’intellect. C’est finalement faire corps avec son Art, et vivre la Géomancie comme un état de grâce, sentir la présence chaleureuse du Maître en soi, et soulever un coin du voile qui masque l’inconnu.

Il s’agit d’un travail de réhabilitation du mystère, et de lâcher-prise sur toutes les entraves et les ornières mentales d’un savoir appris pour mieux s’en ouvrir à l’expérimentation directe, viscérale et quasi-sensorielle de l’Art géomantique ; souvenons-nous à ce propos que croire n’est pas ressentir, apprendre n’est pas percevoir, comme le savoir (livresque) n’est pas la connaissance (directe, intuitive, expérimentée).

La géomancie intuitive relève donc de la perception directe, de la réalisation immédiate et de la prise de conscience instantanée. Il ne s’agit pas d’apprendre par cœur des images sclérosées, mais d’apprendre à voir, avec ses propres yeux ; or lorsqu’il s’agit de voir, tout savoir devient un obstacle ; l’analyse paralyse ; le mental segmente, dissèque, et réduit tout à l’état d’objet froid, inerte et sans vie.

L’intuition au contraire prend sa source dans le cœur et dans l’âme. Elle ne se soucie point d’examiner, de structurer et de dominer son objet, mais aborde toute situation nouvelle comme un saut dans l’inconnu, sans méthode ni procédure connue, selon un principe d’émergence spontanée, de révélation et d’éclair de conscience.

L’intuition ne repose pas sur une réminiscence du passé en tant que construction du mental et fabrication de l’esprit humain, pas plus qu’elle n’élabore de concepts ni ne compare ou évalue par souvenir ou remémoration. Elle avance à visage découvert et sans histoire, dénuée de toute certitude, avec la curiosité ingénue, presque naïve, et la candeur que l’on reconnaît chez l’enfant, avide de découvrir.

La géomancie intuitive jette un regard neuf sur la discipline, loin des acquis intellectuels accumulés et issus de la tradition, se détournant ainsi d’une démarche toute cérébrale, campée sur ses dogmes, et ses principes éculés.

Je suis dans le vrai lorsque je me situe dans le temps présent absolu, dans l’ici et maintenant ; ainsi je m’absorbe dans l’unique, sans chercher à conceptualiser ni à généraliser mon expérience. Je fais l’expérience de la vérité dans l’instant, et toute mon attention se porte sur ce seul moment présent, excluant par cette présence toute possibilité de réflexion. Si je me mets à penser ou à me souvenir,  aussitôt la réalité m’échappe, et me file entre les doigts, et je redeviens aveugle à l’existence.

Pratiquer la Géomancie intuitive, c’est ainsi percevoir, observer, visualiser, contempler, le jeu des figures dans le thème, et imaginer leur langage, comme pour mieux capter le message qu’elles cherchent à révéler. Pour cela vous n’avez besoin d’aucune base, et de très peu de connaissances. Toute la démarche de voir réside en vous, dans votre conscience et votre bienveillance ; vous êtes le centre, la lumière, et le tout. La vérité n’est à rechercher nulle part ailleurs qu’ici et maintenant.

Aucun livre ne saura, mieux que la vie, vous révéler le sens profond de la Géomancie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 2 =