La Géomancie, « miroir de l’âme »

En tant qu’Art divinatoire traditionnel, la Géomancie revêt avant tout un caractère ésotérique, dont la finalité ultime peut se résumer à la connaissance de soi. De ce point de vue, elle se situe en droite ligne des courants initiatiques et symboliques, à visée d’éveil spirituel chez l’adepte.

La Géomancie est à la fois une philosophie, une mystique, et une école de la vie. S’initier à ses mystères revient à se révéler à soi-même en profondeur, et aller à la rencontre de cet autre qui demeure en chacun de nous. C’est aussi prendre conscience et contact avec sa nature profonde, mieux se connaître soi et les autres, accéder à un autre niveau de conscience, méditer sur le sens de la vie, et finalement tenter de répondre aux questions existentielles.

Parce qu’elle est un support de prédilection à l’introspection et au voyage intérieur, la Géomancie invite à rechercher en soi la lumière, et à illuminer les voies conscientes et inconscientes au cœur de chacune de nos décisions, et de nos peurs. Par ce lent et patient travail de rencontre intérieure, la Géomancie restitue à chacun la faculté de redevenir le maître de sa propre existence, l’artisan de sa propre vie, à travers un éclairage sans concession porté sur son potentiel personnel, et les lignes de force susceptibles d’influencer son environnement global.

Il va de soi et dans cette perspective émancipatrice, que le premier geste du Géomancien envers son Consultant devra consister à le replacer en position de responsabilité, notamment à travers le jeu du questionnement. Il s’agira dès lors de remplacer les interrogations fatalistes en la bouche du Consultant telles que :  « Que va-t-il m’arriver ? » et induisant une attitude passive, par d’autres restituant à la personne tout son pouvoir d’action : « Que puis-je faire (au présent) ? ».

La Géomancie intuitive n’a en effet pas prétention à prédire un quelconque avenir qui serait déterminé une fois pour toutes, mais à révéler ce que la personne vit et ressent profondément dans le moment présent, et qui est là encore susceptible d’influencer son futur proche. Ainsi le seul déterminisme qu’il soit ici permis de reconnaître, est celui par lequel la personne tend à conditionner son avenir, en fonction des pensées et des actes qu’elle manifeste au présent.

L’idée à travers la consultation en Géomancie intuitive est aussi de permettre à la personne de s’extirper d’un état d’ignorance et de soumission, pour accéder à une une condition (spirituelle) supérieure, empreinte de compréhension et de (re)connaissance. Rendre manifeste le travail souterrain de l’esprit permet en effet la mise au jour des déclencheurs subtiles de notre réalité à venir, pour mieux en appréhender les enjeux au présent ; la meilleure façon de connaître son avenir étant encore de le construire, toutes réserves étant acquises sur cette affirmation un brin simpliste. Dans cette mesure, est-il enfin possible d’admettre que chacun connaît inconsciemment son avenir, puisqu’il le porte déjà en lui, à l’état de germe, et bien qu’il persiste à l’ignorer.

Quelque soit la nature du message à transmettre, il conviendra de toujours s’exprimer en faveur de l’autonomie de la personne, et de lui conférer tous les moyens de cette autonomie, en sorte qu’elle puisse reprendre sa vie en main, et sentir son pouvoir réel sur les choses et le destin. Loin d’une prédiction à laquelle il conviendrait de se soumettre sans rechigner, et qui constituerait en quelque sorte une prise d’ascendance psychologique sur l’autre, l’objectif ici est de replacer le Consultant en posture de héros de sa propre vie, pleinement conscient des enjeux et des forces en présence, afin qu’il passe d’une posture de soumission passive, à une attitude d’action créative, constructive et projective.

Il n’est pas si évident de quitter ses fausses certitudes pour embrasser de vraies incertitudes, et grande est la tentation chez nombre de consultants de céder à la facilité de se voir dicter leur conduite, comme pour mieux échapper à cette peur viscérale de l’inconnu. Malgré tout, il est important de réaliser que ce désir quasi-mégalomaniaque de tout contrôler, de tout maîtriser, et de tout décider des différents aspects de sa vie va à l’encontre du sens même de la vie, et s’avère une attitude foncièrement contre-productive.

La Géomancie intuitive représente de ce point de vue une aide considérable, de par sa capacité à nous relier à notre être profond ; elle nous permet de mieux intégrer le panel de nos possibilités actuelles, et à appréhender plus sereinement nos limites dans l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 16 =