Le thème géomantique

Le thème géomantique est généralement représenté dans la tradition sous la forme d’un écu (on dit aussi « blason », « éventail » ou « canevas »), dans lequel prendront place au fur et à mesure de leur génération seize figures ou signes, éclairant la réponse à la question posée.

Il se compose de quatre Mères, quatre Filles, quatre Nièces, deux Témoins, un Juge et une Sentence.

Vous apprendrez au cours de ce premier Chapitre comment produire ces idéogrammes, par diverses opérations que nous allons détailler :

  • Les figures des Mères seront engendrées par projection aléatoire de seize lignes de traits.
  • Les figures des Filles seront engendrées par translation de celles des Mères.
  • Les figures des Nièces, des Témoins, du Juge et de la Sentence seront engendrées par ce que l’on appelle les triplicités.
  • Les douze premières figures (Mères, Filles et Nièces), « réceptrices » et « naturelles », occuperont les douze premières Maisons du thème notées en chiffres romains (de I à XII), et composeront la réponse de l’oracle à la question posée.
  • Les quatre figures supplémentaires, « accidentelles », serviront à asseoir et confirmer le jugement du fait mis en cause par la question posée. Elles occuperont les Cases notées en chiffres arabes (13, 14, 15 et 16) dans la représentation du thème.

Les douze premiers secteurs du thème, dits « existentiels », sont porteurs des attributs fondamentaux de la question posée, et dressent ensemble le portrait d’une personne ou d’une situation, au moment précis où le thème est érigé.

Vous vous reporterez tout au long de votre instruction au Chapitre 15, dédié à l’étude approfondie des Maisons géomantiques ; à ce stade, il vous suffira de connaître les significations essentielles des douze domaines fondamentaux associés à chaque Maison et détaillés ci-après :

Maison I : le domicile du Sujet.

  • Le Questionneur, sa vie, son tempérament, sa personnalité, son caractère, les commencements, la naissance.

Maison II : le domicile des Biens.

  • Les acquis, les profits, les dépenses, les cadeaux, les acquisitions, les ventes, les richesses, les biens mobiliers.

Maison III : le domicile des Familiers.

  • L’entourage, les frères, les voisins, les collatéraux, les petits voyages, les déménagements.

Maison IV : le domicile du Père.

  • Le père, l’hérédité paternelle, le patrimoine, le domicile, les biens immobiliers, l’issue des choses entreprises.

Maison V : le domicile des Enfants.

  • Les enfants, les plaisirs, la chance, les amours, la grossesse pour une femme, l’enseignement.

Maison VI : le domicile de la Servitude.

  • Les obligations du quotidien, les maladies, le travail en tant que besogne, les (petits) animaux domestiques, la pauvreté, les subordonnés.

Maison VII : le domicile des Adversaires.

  • Les adversaires, le conjoint, l’associé, les ennemis, les négoces, les contrats, les procès, les discussions.

Maison VIII : le domicile de la Mort.

  • La mort, les maladies graves, les craintes, la tristesse, les héritages, les risques de l’accouchement, les héritages.

Maison IX : le domicile de la Religion.

  • La spiritualité, les idéaux religieux et philosophiques, les grands voyages, la moralité, la métaphysique.

Maison X : le domicile des Honneurs.

  • Les titres, les récompenses, les ambitions, le rang social, la profession, la mère et les ancêtres maternels.

Maison XI : le domicile des Amis.

  • Les amis et la qualité de leur soutien, l’aide providentielle, les espérances, l’échec ou le succès d’un projet envisagé.

Maison XII : le domicile des Afflictions.

  • Les épreuves physiques et morales, les ennemis cachés, les maladies incurables, les accidents, la chirurgie, la prison, les gros animaux.

Les trois dernières Cases composent ce que l’on a coutume d’appeler le Tribunal géomantique, lequel regroupe deux Témoins (Cases 13 et 14) et un Juge (Case 15) :

Case 13 : le Témoin Droit.

  • Aussi nommé Témoin du Passé et Père du Juge.
  • Il symbolise le requérant, ses pensées du moment, la causalité, les influences et les effets du passé, bénéfiques ou maléfiques ; (émergence, hérédité, acquis, antériorités, origine).
  • Il révèle les entraves, tout ce qui freine et retient.
  • Il condense et synthétise les enseignements de la partie droite du thème.

Case 14 : le Témoin Gauche.

  • Aussi nommé Témoin du Futur et Mère du Juge.
  • Il symbolise la chose demandée, la finalité, l’évolution d’une situation, bénéfique ou maléfique ; (projection, direction, perspectives, conséquences, volonté, tendance
  • Il révèle tout ce qui accélère et soutient, les aides, et les impulsions.
  • Il condense et synthétise les enseignements de la partie gauche du thème.

Case 15 : le Juge.

  • Il synthétise et résume les significations de l’ensemble des figures comprises dans le thème ; (permanence, résultante, appréciation, décision).
  • Il informe sur l’issue bonne ou mauvaise de l’affaire en cause.

Une figure supplémentaire, la seizième du thème, aussi dite de la Sentence, trouvera domicile en Case 16, à l’extérieur de l’écu :

Case 16 : la Sentence

  • Elle complète et affine le cas échéant la réponse du Juge en énonçant le motif.
  • Elle renseigne sur le résultat final, entendre à plus long terme, de l’affaire entendue.
  • Elle informe sur l’influence de l’environnement en rapport avec le domaine de la question posée à l’oracle ; (atmosphère de la question, ambiance, milieu).
  • Elle annonce par sa figure en occupation la grâce ou le châtiment ultime de la justice oraculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 12 =