Les correspondances élémentaires

Le rôle des quatre éléments est au cœur de l’interprétation géomantique. Tous les efforts pour déchiffrer le message oraculaire contenu dans le thème reposeront donc sur l’examen attentif du symbolisme élémentaire, et de ses extensions analogiques de sens.

 

Chaque figure géomantique se trouve proprement en rapport avec l’un des quatre éléments fondamentaux :

  • Figures de Feu:
    • Puer, Rubeus, Fortuna Major, Fortuna Minor.
  • Figures d’Air :
    • Amissio, Acquisitio, Caput Draconis, Laetitia.
  • Figures d’Eau :
    • Albus, Puella, Populus, Via.
  • Figure de Terre :
    • Cauda Draconis, Tristitia, Conjonctio, Carcer.

Il en va de même des Maisons, qui toutes se voient dotées d’une dominante élémentaire :

  • Triplicité de Feu: Maisons I, V et IX.
  • Triplicité de Terre: Maisons II, VI et X.
  • Triplicité d’Air: Maisons III, VII et XI.
  • Triplicité de d’Eau: Maisons IV, VIII et XII.

La qualité des figures et des Maisons sera toujours influencée par leurs éléments d’appartenance, et dont elles se parent, outre leurs significations fondamentales, pour manifester le sens :

Figures de Feu :

  • La Spiritualité, l’activité.

Figures d’Air :

  • L’Intelligence, la subtilité.

Figures d’Eau :

  • La Fertilité, la réceptivité.

Figures de Terre :

  • La Matérialité, la stabilité.

Or, les relations entre les quatre éléments peuvent être de quatre différents ordres, selon que ceux-ci se trouveront en rapport :

  • d’affinité:
    • Feu – Air, Eau – Terre.
    • Les éléments s’accordent en chaleur mais s’opposent en humidité.
    • les effets s’amplifient et la puissance est décuplée ;
  • d’identité:
    • Feu – Feu, Air – Air, Eau – Eau, Terre – terre.
    • Les éléments s’accordent en chaleur et en humidité.
    • les effets se cumulent et la puissance est accrue ;
  • d’opposition:
    • Feu – Eau, Air – Terre.
    • Les éléments s’opposent en chaleur et en humidité.
    • les effets s’annihilent et la puissance est brisée ;
  • de dysharmonie:
    • Feu – Terre, Air, Eau.
    • Les éléments s’opposent en chaleur mais s’accordent en humidité.
    • les effets se parallélisent et la puissance est conservée.

Ce qui nous donne l’ensemble des combinaisons élémentaires suivantes :

Le Feu :

  • Se nourrit du Feu.
  • S’accorde avec l’Air.
  • S’oppose à l’Eau.
  • Est indifférent à la Terre.

L’Air :

  • S’accorde avec le Feu.
  • Se mélange avec l’Air.
  • Est indifférent à l’Eau.
  • S’oppose à la Terre.

L’Eau :

  • S’oppose au Feu.
  • Est indifférente à l’Air.
  • Se mêle à l’Eau.
  • S’accorde avec la Terre.

La Terre :

  • Est indifférente au Feu.
  • S’oppose à l’Air.
  • S’accorde avec l’Eau.
  • S’amalgame avec la Terre.

 

Les éléments entretiennent par ailleurs une correspondance binaire avec les figures et les Maisons, en sorte que :

  • Toutes celles de Feu et d’Air sont dites : masculines, stériles, diurnes, chaudes et sèches (Feu – méridionales – l’été) ou humides (Air – occidentales – le printemps) ; la stérilité étant associée à la notion de « dispersion d’énergie par transmission », et le jour à « la manifestation ».
  • Toutes celles d’Eau et de Terre sont dites : féminines, fertiles, nocturnes, froides et humides (Eau – septentrionales – l’hiver) ou sèches (Terre – occidentales – l’automne) ; la fertilité étant associée à l’idée de « réception de cette énergie », et la nuit à « l’occultation ».

Le Feu

  • Figures :
    • Puer – Rubeus
    • Fortune Major – Fortuna Minor.
  • Attributs :
    • Sec, chaud, élément actif supérieur, subtil, spirituel, brûlant.
  • Tempérament :
    • Bilieux, impulsif, instinctif, colérique et actif.
  • Corps physique :
    • L’énergie amenée dans le corps notamment par l’alimentation et celle consommée par nos cellules, muscles, cerveau et les fonctions vitales – La température.
  • Extensions analogiques :
    • L’initiation, l’esprit, l’ardeur, midi, l’été, l’âge mûr.
    • Le principe, la cause première de toute chose, l’énergie, la passion, le feu intérieur, la domination, la connaissance intuitive, l’action, la vitalité, la renaissance, la passion, l’élan, l’affirmation de soi, l’élévation, la volonté de puissance, l’impulsion, la compulsion, le feu du ciel, le feu sacré, la couleur rouge, le sang du corps, les rivalités de sang, la guerre, les combattants à l’épreuve du feu, l’action fécondante et illuminatrice.
    • Le principe du changement inéluctable et le changement lui-même, le chaos créateur et le cycle infernal de l’éternel recommencement.
  • Action :
    • Purifie, exalte, transforme, consume, intensifie, anime, détruit, isole, libère, porte les choses à l’état subtil, régénère.
  • Qualités :
    • La volonté, l’action, la force, l’expansion, le courage dans la lutte, l’initiative, l’ardeur, l’enthousiasme, la confiance en soi, l’ambition, la générosité, la fierté, l’indépendance, l’esprit d’entreprendre.
  • Défauts :
    • L’agressivité, l’ambition féroce, l’arrivisme, la témérité excessive, la vanité, l’orgueil.

La Terre

  • Figures :
    • Cauda Draconis – Tristitia.
    • Conjonctio – Carcer.
  • Attributs :
    • Froide, sèche, élément passif inférieur, matérielle, dense, introvertie.
  • Tempérament :
    • Austère, mélancolique, strict et ascétique.
  • Corps physique :
    • Le squelette avec ses os et tous les éléments solides du corps.
  • Extensions analogiques :
    • La vie matérielle, le corps, la matérialité, le soir, l’automne, la vieillesse.
    • L’aspect féminin, la fécondité, la sensualité, la maternité, le creuset de la vie, la terre-mère, la terre nourricière, la régénération, la matrice universelle, la mélancolie, les sensations, la soumission, la transformation lente, la pesanteur et la gravitation, la conservation, la fermeté, la résistance, la densité, la durée, la réalisation concentration,  l’introspection, l’introversion, l’inconscient,  l’achèvement, l’issue.
    • Le lieu où tout pousse, où tout émerge, et le lieu où tout revient, où tout retourne, où tout est enterré.
  • Action :
    • Condense et fixe, transforme, nourrit, supporte, donne vie.
  • Qualités :
    • La stabilité, l’activité réalisatrice, la prudence, la réflexion, l’analyse, la ténacité, la patience, le raisonnement, la concentration mentale.
  • Défauts :
    • L’inquiétude, le matérialisme, l’égoïsme, le rigorisme, la peur, la dépression, la sensualité maladive, l’attachement excessif aux possessions matérielles.

L’Air

  • Figures :
    • Acquisitio – Amissio.
    • Caput Draconis – Laetitia.
  • Attributs :
    • Humide et chaud, élément actif moyen, subtil, mobile, dynamique, expansif.
  • Tempérament :
    • Sanguin, extraverti, exubérant, agité, chaleureux et tonique.
  • Corps physique :
    • L’air que nous respirons et les gaz que produisent les fonctions biologiques et chimiques du corps.
  • Extensions analogiques :
    • La philosophie, le mental, l’intellectualité, l’aube, le printemps, l’adolescence.
    • L’intuition, la pensée raffinée, l’intellect, la finesse d’esprit, le mental, l’expansion, le mouvement, la transmission, la liberté, la mobilité, la légèreté, le vent, les échanges, l’espace, l’intelligence, l’envol, l’intangible, l’instabilité, les changements fréquents, les parfums, la transparence, l’impalpable, la légèreté, le rêve.
    • Le souffle vital, divin, omniprésent, qui pénètre tout, soutient le monde, comme l’âme soutient le corps.
  • Action :
    • Diffuse, vibre, transmet, insuffle, pénètre, inspire, parfume.
  • Qualités :
    • La subtilité, l’intellectualité, la diplomatie, l’agilité, l’invention, l’intuition, le sens artistique, l’adresse d’esprit, la vivacité.
  • Défauts :
    • La ruse, l’inconstance, la faconde, l’excitation excessive, l’artifice,  la précipitation, la fourberie.

L’Eau

  • Figures :
    • Populus – Via.
    • Albus – Puella.
  • Attributs :
    • Humide et froide, élément passif moyen, fluide, envahissante, dissolvante.
  • Tempérament :
    • Lymphatique, placide, passif, flegmatique et nonchalant.
  • Corps physique :
    • Le sang, la lymphe et toute l’eau contenue dans nos cellules.
  • Extensions analogiques :
    • La religion, l’âme, la sensibilité, minuit, l’hiver, l’enfance.
    • La contemplation, l’émotivité, la réceptivité, la soumission, la source de la vie et de toutes choses, l’origine de la création, la matrice originelle, la liaison, la régénérescence, la purification, la fertilisation, la bénédiction, la sagesse, la pureté, la vertu, la fluidité, la passivité, la synthèse, l’imaginaire.
    • L’océan, la mer, l’eau de pluie, l’eau de source, l’eau lustrale, l’eau purificatrice, le déluge, les eaux éternelles, les eaux primordiales de la Genèse, l’eau sacrée, le plasma, la sève, la semence masculine, le sang.
  • Action :
    • Purifie, régénère, dissout, assimile, indifférencie.
  • Qualités :
    • La modération, l’acceptation, la mémorisation, l’empathie, la sensibilité, l’attraction, la pénétration.
  • Défauts :
    • L’inertie, la dispersion, la mollesse, la rêverie, la dissolution, l’émotivité excessive, la jalousie, l’envie, l’indécision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + dix-neuf =